Brèves

Dopage intellectuel : l’usage de psychostimulants par les étudiants en médecine

27 mai 2016 - 17h40 | Par INSERM (Salle de presse) | Santé publique

Soumis à une rude pression et à une charge de travail intense, les étudiants en médecine tentent de booster leurs performances par tous les moyens. Une étude de l’Inserm révèle qu’un tiers d’entre eux auraient recours à des psychostimulants.

Une population de 1718 étudiants en médecine français (âgés de 27 ans en moyenne, dont 37% d’hommes) a  été interrogée au sujet de son utilisation de psychostimulants. Les chercheurs de l’Inserm ont relevé les motivations ainsi que les caractéristiques socio-démographiques et académiques des participants.

Parmi les personnes interrogées, 33 % consomment des psychostimulants (29.7% prennent des produits en vente libre, 6.7% sur ordonnance, et 5.2% des drogues illicites).

Pour la plupart des utilisateurs de substances en vente libre (boissons énergisantes et comprimés de caféine), l’objectif est d’augmenter la mémoire et la concentration en vue des examens. Cet usage est toutefois prédictif d’une utilisation ultérieure de psychostimulants médicalement prescrits. Parmi ceux-ci, figurent en tête les corticoïdes (4.5%), suivi du méthylphénidate et du modafinil.

Les résultats de l’étude montrent que les recommandations de santé publique visant à restreindre les prescriptions de méthylphénidate et du modafinil sont très probablement efficaces.  Les étudiants en consomment donc moins mais se rabattent sur les corticoïdes plus faciles d’accès.  Pour les chercheurs il s’agit d’un nouveau problème de santé publique étant donné les effets secondaires sévères potentiels de ces substances.

POUR CITER CET ARTICLE :
Salle de Presse Inserm Dopage intellectuel : l’usage de psychostimulants par les étudiants en médecine Lien : http://presse.inserm.fr/dopage-intellectuel-lusage-de-psychostimulants-par-les-etudiants-en-medecine/24086/
Contacts médias
Contact Chercheur

Guillaume Fond

Unité Inserm 955  » Institut Mondor de recherche biomédicale »

Guillaume.fond@gmail.com

01 49 81 32 90 // 01 49 81 35 30

Voir les sources

(Mis)use of Prescribed Stimulants in the Medical Student Community: Motives and Behaviors : A Population-Based Cross-Sectional Study

Guillaume Fond, MD, PhD, Martine Gavaret, MD, PhD, Christophe Vidal, MD, PhD, Lore Brunel, Msc, Jean-Pierre Riveline, MD, PhD, Jean-Arthur Micoulaud-Franchi, MD, PhD, and Philippe Domenech, MD, PhD

Medicine

fermer
fermer
RSS Youtube