Communiqués et dossiers de presse

Sclérose en plaque et sévérité du Covid-19 : des facteurs de risque identifiés.

Communiqué | 07 juil. 2020 - 12h20 | Par INSERM (Salle de presse)
Neurosciences, sciences cognitives, neurologie, psychiatrie

Sclérose en plaques (SEP), les cellules en rouge sont en train de mourir (mort cellulaire). Astrocytes exposés au facteur glycotoxique. ©Inserm/RIEGER F.

Une étude, ayant pour objectif d’identifier les facteurs de risque de sévérité du COVID-19 chez les patients atteints de sclérose en plaques en France, a été menée par les équipes du service de neurologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, de l’Institut du Cerveau (Inserm/CNRS/Sorbonne Université) à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, de Sorbonne Université et du service de neurologie du CHU de Strasbourg. Ces travaux ont été réalisés avec la participation de l’ensemble des centres et neurologues impliqués dans la prise en charge de la sclérose en plaques, grâce aux réseaux nationaux FCRIN4MS, à l’Observatoire Français de la SEP (OFSEP) et à la Société Francophone de la SEP (SFSEP).

Les résultats de cette étude qui ont été publiés le 26 juin 2020 au sein de la revue JAMA Neurology ont donné lieu à la publication du premier registre sur la sclérose en plaques et le COVID-19. Ce registre a permis d’apporter des informations concrètes et en temps réel pour guider la prise en charge des patients pendant l’épidémie.

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire du système nerveux central, qui touche principalement les adultes jeunes, et qui peut être responsable d’un handicap neurologique. Ces dernières années, plusieurs traitements immunosuppresseurs ou immunomodulateurs ont permis des avancées majeures dans la prise en charge des patients.

Dès le début de l’épidémie de COVID-19, les neurologues et patients ont eu de nombreuses questions concernant le risque de COVID chez les patients atteints de sclérose en plaques, en particulier en lien avec leur traitement de fond. Nous avons donc mis en place une étude multicentrique observationnelle dont l’objectif est d’identifier les facteurs de risque de sévérité du COVID-19 chez les patients atteints de sclérose en plaques en France.

Plus de 350 patients ont été inclus dans le registre, et les équipes ont identifié comme principal facteur de sévérité du COVID-19 le handicap neurologique (mesuré par le score EDSS), suivi de l’âge et de l’obésité, ces 2 facteurs de risque ayant été également identifiés dans la population générale. En revanche, les traitements de fond de la SEP ne sont pas associés à un risque plus élevé de COVID sévère. Le taux de mortalité était de 3.5%, légèrement plus élevé que le taux attendu dans cette population ayant un âge moyen de 44 ans.

Il s’agit du premier registre publié sur la sclérose en plaques et le COVID-19. Il a permis d’apporter des informations concrètes et en temps réel pour guider la prise en charge des patients pendant l’épidémie.

POUR CITER CET ARTICLE :
Communiqué – Salle de Presse Inserm Sclérose en plaque et sévérité du Covid-19 : des facteurs de risque identifiés. Lien : https://presse.inserm.fr/sclerose-en-plaque-et-severite-du-covid-19-des-facteurs-de-risque-identifies/40186/
Voir les sources

Céline Louapre, MD; Nicolas Collongues, MD; Bruno Stankoff, MD; Claire Giannesini, MD; Caroline Papeix, MD; Caroline Bensa, MD; Romain Deschamps, MD; Alain Créange, MD; Abir Wahab, MD; Jean Pelletier, MD; Olivier Heinzlef, MD; Pierre Labauge, MD; Laurent Guilloton, MD; Guido Ahle, MD; Mathilde Goudot, MD; Kevin Bigaut, MD; David-Axel Laplaud, MD; Sandra Vukusic, MD; Catherine Lubetzki, MD; Jérôme De Sèze, MD; for the Covisep investigators Clinical Characteristics and Outcomes in Patients With Coronavirus Disease 2019 and Multiple Sclerosis JAMA Neurol. Published online June 26, 2020.

fermer
fermer
RSS Youtube