Synthèse de presse

27 août 2012

17h09 | Par INSERM (Salle de presse)

Les nouvelles pistes de traitement contre l’hémophilie

Le Figaro publie un large article sur l’évolution des traitements contre l’hémophilie. De nouvelles pistes de traitements existent aujourd’hui. « L’apparition d’anticorps qui inhibent le facteur de coagulation injecté constitue la principale complication du traitement de l’hémophilie et suscite de nombreuses recherches », indique Le Figaro, qui reprend les propos de Stéphane Lacroix-Desmazes (Inserm U872, Paris), pour préciser l’état des recherches : « le type d’anomalie génétique, la production résiduelle ou l’absence totale de facteur de coagulation, des variations génétiques des molécules de la réponse immunitaire vont influer sur l’apparition d’inhibiteurs.» Une stratégie de traitement à l’étude consiste à augmenter la durée de vie des facteurs de coagulation en modifiant leur molécule. « Un essai encourageant avec un tel fVIII est aussi en cours chez l’animal, avec l’objectif d’en diminuer l’immunogénicité. Nous-mêmes travaillons sur un fVIII débarrassé de nombreux sucres, toujours pour essayer d’en réduire l’immunogénicité.» En ce qui concerne la thérapie génique, des études sont en cours sur le facteur IX, « mais il faudra encore plusieurs années pour la développer », souligne le Professeur Claude Nègre, du CHU de Lyon.

Le Figaro, 27/08

Pour une recherche publique aux structures simplifiées

Plusieurs scientifiques ont cosigné une tribune du Monde, où ils plaident en faveur d’une simplification des structures de la recherche publique française. D’après eux, elle souffre d’une atomisation extrêmement nocive, qui s’incarne tout particulièrement dans les sciences du vivant. Une multitude d’instances placent d’ailleurs cette thématique au cœur de leur activité : « universités, écoles d’ingénieurs, CNRS, Inserm, CEA, INRA, Inria, ANR, INCA, IRD, Ifremer, Cemagref, Instituts Carnot, CHU, ministères de la Recherche, de la Santé et de l’Industrie »« Le résultat est un émiettement dramatique qui démoralise les chercheurs et oblige les équipes à multiplier les tutelles, jongler avec des modes de gouvernance différents, souffrir des conflits entre opérateurs et agences, saucissonner leurs projets, palabrer pour rédiger des contrats mobilisant simultanément plusieurs entités jalouses de leurs prérogatives (particulièrement en termes d’exploitation des résultats et de propriété intellectuelle).» Pour sortir de cette situation, les signataires proposent l’instauration de quatre principes fondamentaux à l’organisation de la recherche publique : principe de subsidiarité, principe d’autonomie, principe d’égalité démocratique et principe de confiance.

Le Monde, 25/08

En Bref

Le Monde indique que, selon une étude des chercheurs islandais de la firme deCODE Genetics, publiée dans la revue Nature le 23 août, plus le père est âgé lors de la conception, plus ses enfants ont un nombre élevé de mutations spontanées, favorisant diverses pathologies tels que les troubles autistiques, la schizophrénie, la progeria, les becs-de-lièvres, les cancers, etc. Le Monde, 25/08

Les chercheurs allemands Winfried Häuser, Emil Hansen et Paul Enck, ont examiné toute la littérature scientifique disponible sur l’effet nocebo, alter ego négatif du placebo. Ils en ont tiré une synthèse, publiée dans la revue Deutsches Ärzteblatt Internationale du 29 juin, et une tribune dans le New York Times daté du 10 août. L’effet nocebo est à l’origine de symptômes indésirables dans les études cliniques et dans la pratique médicale quotidienne, après la prise de produits inactifs, explique Le Monde. Jean-Jacques Aulas, psychopharmacologue et clinicien (CHU de Saint-Etienne), souligne la qualité de cet article et se déclare « très étonné de voir combien [les médecins] surinvestissent l’effet pharmacologique des médicaments, en termes d’efficacité comme d’effets secondaires. » Le Monde, 25/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube