Synthèse de presse

26 septembre 2012

11h58 | Par INSERM (Salle de presse)

Lancement d’une étude sur l’hypersensibilité aux ondes

La Croix souligne qu’« à l’occasion d’une journée d’étude organisée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) sur l’effet potentiel des radiofréquences sur la santé humaine », le « premier projet de recherche français sur l’hypersensibilité électromagnétique » a été présenté. Il s’agit d’une étude menée par l’équipe du neurologue Jean-Pierre Marc-Vergnes (Inserm-université de Toulouse). Cette étude, qui débutera en janvier 2013 et doit durer trois ans, est « par essence difficile à mettre en place puisqu’il faut que les ‘‘électrosensibles’’ eux-mêmes acceptent qu’on les place dans un grand tube d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRM) », souligne le chercheur. Ce dernier ajoute : « A Toulouse, nous allons tester si les électrosensibles présentent également une hypersensibilité au niveau de leur cerveau, notamment des aires corticales, au moment où on les soumet à l’action d’un champ électromagnétique ». Les premiers résultats de ces travaux devraient être connus à l’été 2014. 

La Croix, 26/09

 

Alerte à l’abus de somnifères chez les personnes âgées

La Haute Autorité de Santé (HAS) lance une campagne contre l’abus de somnifères chez les personnes âgées, ayant pour slogan: « Arrêter les somnifères, c’est possible » expliquent Le Monde et Le Figaro. Elle déplore une consommation « particulièrement élevée et banalisée » chez les plus de 65 ans. Selon le Pr Jean-Luc Harousseau, président de la HAS, « cette surprescription devient un enjeu de santé publique de premier plan ». L’institution estime que cette prescription ne doit pas être systématique, car dans plus d’un cas sur deux, « ces traitements ne sont pas indiqués ». Le Figaro souligne que « les personnes âgées, plus fragiles, sont aussi plus exposées aux effets délétères des somnifères » tels que des chutes, des troubles de la mémoire et parfois une perte de leur autonomie. Le Monde indique que « des travaux menés par l’équipe de recherche du Pr Bernard Bégaud (Inserm-université Bordeaux-II), sur un lien possible entre benzodiazépines et démences, devraient être publiés prochainement ». La HAS estime que, dans 80 à 90% des cas, les personnes âgées qui se plaignent auprès de leur médecin de troubles du sommeil ne souffriraient pas d’insomnie. Elles pourraient être sujettes à de l’anxiété, une dépression, des problèmes urinaires ou  des douleurs.

Le Monde, Le Figaro, 26/09

 

En Bref

Sanofi a finalement annoncé hier la suppression de 900 des postes en France d’ici à 2015, sur la base du volontariat, indiquent Les Echos et Le Monde. Ce chiffre ne tient cependant pas compte du devenir du site de recherche de Toulouse, qui compte plus de 600 personnes et dont la vocation « reste à préciser ». La direction a indiqué, concernant Toulouse, avoir identifié « des acteurs susceptibles d’y poursuivre des activités scientifiques et technologiques », ce qui, selon Les Echos, « sous-entend que le groupe prévoit de se désengager ». Le Monde souligne, malgré tout, que « la survie de l’Oncopole de Toulouse est assurée ». Les Echos, Le Monde, 26/09, Le Nouvel Observateur, 27/09

La Croix souligne le succès d’une stratégie de traitement préventif du paludisme (à base d’amodiaquine, sulfadoxine et pyriméthamine) dans deux pays de la bande sahélienne : le Mali et le Tchad. Ce projet pour combattre le fléau a été mené par le Malaria Research and Training Center (MRTC) de Bamako et Médecins sans frontières (MSF). « Les distributions de médicaments antipaludéens à 175 000 enfants de moins de 5 ans ont permis de réduire de 65% à 86% suivant les lieux, les cas touchés par la maladie », explique le quotidien. La Croix, 26/09

La nouvelle campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, qui débute vendredi, devrait connaître un « regain de participation », après la surmortalité de l’hiver dernier, explique Le Figaro. En effet, la grippe aura causé « un excès de près de 6 000 décès (+13%), tous âges confondus, sur la période de six semaines du 6 février au 18 mars 2012, comparativement aux années 2008, 2010 et 2011 », a indiqué le Bulletin épidémiologique hebdomadaire le 4 septembre dernier. Le Figaro, 26/09

Le Quotidien du médecin indique que « pour la première fois, la piste du système endocannabinoïde est évoquée dans le syndrome de l’X fragile, ce syndrome génétique proche de l’autisme ». La revue rend compte des travaux d’une équipe de l’Inserm dirigée par Olivier Manzoni, en collaboration avec l’Américaine Daniele Piomelli de l’UC Irvine. Le Quotidien du médecin, 26/09

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube