News in brief

Comment évaluer l’impact du confinement sur la mobilité ?

12 May 2020 - 13h54 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French.

Des différences de mobilité ont été observées d’une région à l’autre pendant le confinement.

Alors que le déconfinement a débuté lundi 11 mai 2020, des chercheurs de l’Inserm publient une nouvelle étude de modélisation afin d’évaluer l’impact du confinement sur la mobilité des populations en France métropolitaine. S’appuyant sur des données téléphoniques agrégées et anonymisées fournies par Orange, l’équipe menée par Vittoria Colizza à l’Institut Pierre Louis d’Épidémiologie et de Santé Publique (Inserm/Sorbonne Université) a estimé que le confinement a entraîné une réduction de 65 % du nombre de déplacements à l’échelle nationale. 

Les chercheurs ont observé une diminution de la mobilité globale dans les jours précédant le confinement, mais aussi une augmentation de quelques flux spécifiques entre régions, probablement dûe à un certain nombre de personnes se déplaçant pour rejoindre le lieu où elles souhaitaient être confinées.  Pendant la période du confinement, les chercheurs ont observé une diminution de 75 % de la mobilité  aux heures de pointes, probablement du fait de la fermeture des entreprises et des écoles. Une réduction du nombre de voyages à plus longue distance au cours des weekends est aussi identifiée (avec dans ce cas une réduction observée de 85 %), probablement dû à l’arrêt des voyages de loisir.

 

Par ailleurs, des différences sont à noter entre les régions. Ainsi, l’Île-de-France et le Grand Est, régions particulièrement touchées par l’épidémie, ainsi que l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Provence-Alpes-Côte d’Azur ont enregistré une baisse des flux plus importantes que des régions comme la Bretagne ou la Normandie. D’après les chercheurs, plusieurs facteurs sont associés à ces différences entre régions françaises : une diminution de la mobilité plus importante est par exemple associée à un nombre plus élevé d’hospitalisations mais aussi à certaines caractéristiques sociodémographiques et professionnelles (certaines activités employant de nombreuses personnes dans une région donnée peuvent se prêter moins bien au télétravail induisant une mobilité plus importante par exemple). 

Ces résultats peuvent aider à prédire où et de quelle manière la mobilité va augmenter pendant le déconfinement, et ainsi mieux adapter les mesures de distanciation sociale. Ils constituent donc un outil pour supplémentaire pour accompagner la décision publique pendant cette période. 

TO CITE THIS POST :
Inserm press room Comment évaluer l’impact du confinement sur la mobilité ? Link : https://presse.inserm.fr/en/comment-evaluer-limpact-du-confinement-sur-la-mobilite/39473/
fermer
fermer
RSS Youtube