Press releases

Prix Inserm 2020 : L’excellence scientifique au service de la lutte contre la pandémie de Covid-19

Press release | 08 Dec 2020 - 17h34 | By INSERM PRESS OFFICE
Institutional and special event

Sorry, this entry is only available in French.

La cérémonie annuelle des prix Inserm s’est tenue mardi 8 décembre. Dans le but de valoriser la recherche d’excellence, l’Inserm distingue cette année huit lauréats, scientifiques et administratifs dont les travaux ont contribué tout au long de l’année à améliorer les connaissances sur la Covid-19.

« Profondément marquée par la crise sanitaire liée à la Covid-19, l’année 2020 a bouleversé nos vies, tant professionnelles que personnelles. Dans ce contexte exceptionnel, tous les collaborateurs de l’Inserm ont su continuer à faire avancer la recherche biomédicale et ont redoublé de volonté et d’efforts. C’est pour mettre en lumière ce formidable élan collectif que l’Inserm a décidé d’attribuer ses Prix 2020 à huit acteurs impliqués dans la recherche sur la Covid-19 et, à travers eux, à leurs équipes, qui œuvrent ensemble contre cette maladie émergente », salue Gilles Bloch, PDG de l’Inserm.

Le Grand Prix Inserm 2020 a été décerné à Dominique Costagliola, Directrice de recherche à l’Inserm et adjointe de l’Institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique. Spécialiste du VIH et des maladies infectieuses, l’épidémiologiste a été appelée sur le front de la lutte anti-Covid dès janvier 2020, avec pour mission d’éclairer de son expertise les efforts de recherche qui se sont rapidement mis en place. L’Inserm est ravi de récompenser sa chercheuse pour l’ensemble de sa carrière remarquable.

 

GRAND PRIX INSERM 2020

DOMINIQUE COSTAGLIOLA

Épidémiologiste, Directrice de recherche à l’Inserm, Directrice adjointe de l’Institut Pierre-Louis de santé publique

©Inserm/François Guénet

Épidémiologiste, Directrice de recherche à l’Inserm, Dominique Costagliola se lance dans la recherche sur le VIH dès 1986, au début de l’épidémie de sida. Tout au long de sa carrière, Dominique Costagliola développe plusieurs expertises déterminantes pour la compréhension du VIH et celle des infections en général. Ses travaux ont fortement contribué à faire reculer la progression du virus en améliorant les connaissances sur la maladie, les stratégies de traitement antirétroviraux ou encore la prévention de l’infection. « Je n’oublie jamais que derrière chaque chiffre, il y a des personnes. Au début des années 1990, l’espérance de vie des personnes séropositives était faible. J’avais des réunions régulières avec des membres d’associations de patients dont certains présents les fois précédentes avaient été emportés par la maladie lors de la réunion suivante. Cela m’était intolérable. Heureusement la recherche a fait d’énormes progrès sur le sujet. » Début 2020, le consortium REACTing de l’Inserm, chargé de coordonner la recherche sur les épidémies de maladies émergentes, appelle en renfort Dominique Costagliola pour rejoindre son comité scientifique et mettre son expertise de la recherche anti-VIH au service de la lutte anti-Covid.

 

PRIX RECHERCHE 2020

FLORENCE ADER

Médecin, Infectiologue et pneumologue à l’hôpital de la Croix-Rousse (Lyon) et chercheuse au Centre international de recherche en infectiologie

©Inserm/François Guénet

Clinicienne de terrain, Florence Ader est également chercheuse au sein d’une unité Inserm. Cette double casquette lui a valu de piloter le grand essai clinique Discovery lancé en mars 2020. Conduit sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le cadre de son étude internationale Solidarity, cet essai français vise à tester plusieurs traitements contre la Covid-19 notamment par le biais de repositionnement de médicaments déjà existants. Si à ce jour, les premiers traitements proposés n’ont pas fait preuve d’efficacité, le formidable réseau de recherche clinique créé à cette occasion est opérationnel pour permettre d’essayer de nouveaux traitements candidats contre la covid-19.

France MENTRÉ

Biostatisticienne et épidémiologiste à l’Hôpital Bichat APHP/Inserm

©Inserm/François Guénet

Biostatisticienne, France Mentré dirige plusieurs équipes de recherche avant de cofonder son laboratoire en 2014 : l’unité 1137 « Infection, antimicrobiens, modélisation, évolution ». Depuis le début de la pandémie de la Covid-19, ce laboratoire multidisciplinaire s’est fortement mobilisé, avec notamment la mise en place et le suivi de grands projets de recherche. France Mentré est ainsi la responsable méthodologique de l’essai Discovery et co-responsable méthodologique de la cohorte French Covid, destinée à l’étude des formes graves de la maladie. En septembre 2020, elle devient la première française à intégrer le comité scientifique spécial Covid-19 du réseau de recherche international Isaric.

 

PRIX OPECST-INSERM

YAZDAN YAZDANPANAH

 Infectiologue et Directeur de l’Institut thématique immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie de l’Inserm

©Inserm/François Guénet

Dès le début de la crise sanitaire, l’équipe du consortium Inserm REACTing est montée au front pour coordonner les travaux de recherche sur la Covid-19 en France. À travers son directeur Yazdan Yazdanpanah, elle est lauréate du Prix Opecst-Inserm, qui récompense les liens entre science et société. Ses différents membres sont intervenus régulièrement dans les médias ou lors de conférences pour partager l’avancées des connaissances scientifiques sur le SARS-Cov2 avec le grand public. Une mission plus que jamais nécessaire à l’heure de la montée en puissance des fausses informations et de la défiance vaccinale.

 

PRIX INNOVATION

FRÉDÉRIQUE LESAULNIER

Déléguée à la protection des données de l’Inserm

©Inserm/François Guénet

Docteur en droit, spécialiste en protection des données dans la recherche médicale, Frédérique Lesaulnier est déléguée à la protection des données de l’Inserm. Dès le début de l’épidémie de la Covid-19, elle a travaillé aux côtés de la Cnil pour obtenir les autorisations nécessaire à la mise en place d’études dans le respect de la confidentialité des données et des personnes.

HÉLÈNE ESPÉROU

Responsable du Pôle recherche clinique de l’Inserm

©Inserm/François Guénet

Responsable du pôle recherche clinique de l’Inserm, Hélène Espérou et son équipe ont accompagné, depuis janvier, plus d’une dizaine de projets de recherches cliniques portant sur la Covid-19. Ils sont notamment chargés d’obtenir les autorisations réglementaires de les suivre jusqu’à la publication des résultats.

JEAN-CHRISTOPHE HÉBERT

Directeur du Département des affaires juridiques de l’Inserm

©Inserm/François Guénet

Lors de la crise sanitaire, Jean-Christophe Hébert, directeur du Département des affaires juridiques de l’Inserm et son équipe ont fortement contribué au montage des contrats notamment dans leur aspect juridique pour permettre aux projets de recherche en lien avec la Covid-19 de voir le jour.

 

PRIX INTERNATIONAL

ANTHONY FAUCI

Directeur de l’Institut américain des allergies et des maladies infectieuses (Bethesda / USA)

©NIAID

Expert des maladies infectieuses de renommée internationale, Anthony Fauci est à la tête de l’Institut américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) depuis 36 ans. Il a travaillé sur les plus grands virus : VIH, Zika, Ebola… Découvert par le grand public en mars dernier, lors des briefings télévisés quotidiens sur l’évolution de l’épidémie aux Etats-Unis, il a été appelé par le Président américain pour être le principal conseiller médical et membre de son équipe Covid. Il joue un rôle déterminant dans l’information du public sur la Covid-19 et en matière de stratégies et de conseils pour contenir au mieux l’épidémie.

TO CITE THIS POST :
Press release – Inserm press room Prix Inserm 2020 : L’excellence scientifique au service de la lutte contre la pandémie de Covid-19 Link : https://presse.inserm.fr/en/prix-inserm-2020/41678/
fermer
fermer
RSS Youtube