Archives de la catégorie : Génétique, génomique et bio-informatique

Les émulsifiants alimentaires augmentent le pouvoir pathogène de certaines bactéries et le risque d’inflammation intestinale

L’alimentation jouerait un rôle dans le déclenchement d’inflammations intestinales pouvant aboutir au développement de certaines pathologies, comme la maladie de Crohn. Des chercheurs de l’Inserm, du CNRS et de Université de Paris ont montré que les émulsifiants alimentaires présents dans de nombreux plats transformés pouvaient avoir un impact délétère sur certaines bactéries spécifiques du microbiote intestinal, conduisant à une inflammation chronique.

Également publié dans Biologie cellulaire, développement et évolution, Communiqués/Dossiers, Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Une nouvelle cible thérapeutique contre le diabète de type 2 découverte grâce à une maladie rare

Une nouvelle cible thérapeutique contre le diabète de type 2 vient d’être identifiée par des chercheurs de l’Inserm et de l’Université de Strasbourg, en collaboration avec plusieurs centres hospitaliers européens. Il s’agit de l’ALMS1, une protéine à la fonction encore mal comprise.

Également publié dans Communiqués/Dossiers, Physiopathologie, métabolisme, nutrition | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Le placenta conserverait la mémoire de l’exposition au tabac avant la grossesse

Des travaux d’une équipe de l’Inserm montrent pour la première fois que la consommation de tabac, même lorsqu’elle est stoppée avant la grossesse, peut avoir des conséquences sur le placenta

Également publié dans Biologie cellulaire, développement et évolution, Communiqués/Dossiers, Santé publique | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Covid-19 : 15 % des formes graves de la maladie s’expliquent par des anomalies génétiques et immunologiques

Image de microscopie du Coronavirus SARS-CoV-2 responsables de la maladie COVID-19 accrochés aux cellules épithéliales respiratoires humaines

Pourquoi la réponse individuelle à l’infection par le virus SARS-CoV2 varie-t-elle autant d’une personne à l’autre ? Résoudre ce mystère permettrait d’identifier les patients à risque, d’anticiper et d’améliorer leur prise en charge et d’offrir de nouvelles voies thérapeutiques fondées sur une meilleure compréhension de la maladie. L’équipe franco-américaine, dirigée conjointement par Jean-Laurent Casanova et Laurent Abel, a identifié les premières causes génétiques et immunologiques expliquant 15% des forme graves de Covid-19.

Également publié dans Communiqués/Dossiers, Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Un nouvel outil d’édition du génome au service des maladies héréditaires rares

Des chercheurs de l’Inserm, de l’Université d’Evry, de l’Université Paris-Saclay et du Généthon ont mis au point une nouvelle plateforme pour modifier le génome des cellules souches hématopoïétiques, à l’origine des cellules du sang. L’utilisation de ces outils pourrait apporter de nouvelles solutions thérapeutiques à de nombreux patients atteints de maladies génétiques rares.

Également publié dans Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Identification d’une signature sanguine prédictive de formes sévères de Covid-19

Image de microscopie du Coronavirus SARS-CoV-2 responsables de la maladie COVID-19 accrochés aux cellules épithéliales respiratoires humaines

Dans une publication parue dans Science le 13 juillet, des équipes de l’Inserm et d’Université de Paris à l’Institut Imagine et des chercheurs de l’APHP et de l’Institut Pasteur décrivent un phénotype immunologique unique et inattendu chez les patients graves et critiques, consistant en une réponse fortement altérée des interférons (IFN) de type I, associée à une charge virale sanguine persistante et à une réponse inflammatoire excessive.

Également publié dans Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Les cellules souches sanguines ont une mémoire immunitaire et ouvrent des pistes dans la recherche sur le Covid-19

Les cellules souches du sang auraient une propriété surprenante. En plus d’assurer le renouvellement continu des cellules sanguines, ces cellules gardent une trace des infections passées pour déclencher une réponse immunitaire plus rapide et plus efficace par la suite.

Également publié dans Biologie cellulaire, développement et évolution, Communiqués/Dossiers, Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Une analyse rapide du génome aide au diagnostic d’enfants hospitalisés en réanimation néonatale

Des équipes du CHU de Dijon-Bourgogne, de l’Inserm et du CEA viennent d’établir des résultats d’analyse génomique sur des nouveaux nés.

Également publié dans Communiqués/Dossiers, Santé publique | Commentaires fermés

Rôle des consultations génétiques dans le diagnostic des enfants et des adolescents atteints de troubles du spectre de l’autisme

Les recherches sur l’origine génétique des troubles du spectre de l’autisme (TSA) se sont significativement développées ces dernières années. Cependant, de nombreux patients concernés n’en bénéficient pas encore systématiquement. Une étude met en évidence l’intérêt d’étendre le dépistage génétique à un nombre plus important de patients souffrant de TSA avec déficit intellectuel.

Également publié dans Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Une thérapie génique à l’essai pour traiter la myopathie myotubulaire

Des chercheurs Inserm et CNRS de l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (Inserm/CNRS/Université de Strasbourg) ont découvert comment la myotubularine, protéine déficitaire dans la myopathie myotubulaire, interagit avec l’amphiphysine 2 et proposent de cibler cette dernière pour traiter les patients.

Également publié dans Biologie cellulaire, développement et évolution, Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés
fermer
fermer
RSS Youtube