Archives de la catégorie : Neurosciences, sciences cognitives, neurologie, psychiatrie

Sclérose en plaques : objectif régénération !

Pourquoi la sclérose en plaques progresse-t-elle plus rapidement chez certains patients que chez d’autres ? Pourquoi certains patients atteints de SEP arrivent à régénérer leur myéline et d’autres non ? Des chercheurs de l’Inserm au sein de l’Unité 1127 “Institut du cerveau et de la moelle épinière” (Inserm/CNRS/UPMC) ont mis en évidence que les lymphocytes jouent un rôle majeur dans ce processus de remyélinisation et qu’on pourrait agir à travers eux pour développer de nouvelles stratégies de régénération de la myéline.

Également publié dans Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

La testostérone pour réparer les fibres nerveuses

Pour se protéger contre les agressions, l’organisme a recours à des processus de réparation naturelle.

Également publié dans Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Sommeil paradoxal : ces neurones qui nous paralysent

Des chercheurs ont identifié une population de neurones responsables de cette paralysie transitoire des muscles.

Également publié dans Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Un minimum d’effort pour un maximum d’effet

Gravité et vol parabolique

Dix jours après le décollage de l’astronaute Thomas Pesquet dans l’espace pour la mission Proxima, les questions restent nombreuses concernant l’adaptation de l’Homme à la gravité.

Également publié dans Communiqués/Dossiers, Technologie pour la sante | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Les mitochondries sont essentielles à la mémoire

De nombreuses études ont montré que la prise de cannabis peut entrainer des pertes de mémoire à court et à long terme. Ces effets sur la mémoire seraient liés à la présence de récepteurs spécifiques sur plusieurs types cellulaires cérébraux (neurones mais aussi cellules gliales). Des chercheurs de l’Inserm sous la direction de Giovanni Marsicano (NeuroCentre Magendie, U1215) montrent que ces effets sur la mémoire sont liés à la présence de ces mêmes récepteurs sur les mitochondries, la centrale énergétique des cellules. C’est la première fois que l’implication directe des mitochondries dans les fonctions supérieures du cerveau, comme l’apprentissage et la mémoire, est montrée.

Également publié dans Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Des macaques retrouvent le contrôle d’un membre paralysé

Des primates non-humains ont retrouvé le contrôle d’un membre inférieur paralysé suite à une lésion de la moelle épinière. Cette avancée a été rendue possible grâce à une interface cerveau-moelle épinière (dite « neuroprothèse »). Ce système agit comme un pont sans fil entre le cerveau et les centres de la marche situés dans la moelle épinière, court-circuitant ainsi la lésion. Cette neuroprothèse a été développée par un consortium international mené par l’École Polytechnique de Lausanne (EPFL) au sein duquel l’Institut des maladies neurodégénératives (CNRS/Université de Bordeaux) sous la direction d’Erwan Bezard, directeur de recherche Inserm a mené la validation expérimentale chez l’animal. Les résultats sont publiés le 9 novembre 2016 dans la revue Nature. Un essai clinique a d’ores et déjà été initié à l’hôpital universitaire de Lausanne afin de tester les effets thérapeutiques de cette neuroprothèse chez des patients souffrant de lésions de la moelle épinière

Également publié dans Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Le récepteur de la caféine contrôle les troubles de la mémoire liés à l’âge

Une étude parue dans la revue Scientific Reports du groupe Nature publishing group, décrit le mécanisme par lequel la caféine contrecarre, chez l’animal, les troubles cognitifs associés au vieillissement.

Également publié dans Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Rétines artificielles : de sérieuses pistes pour une vision plus nette

Formidable défi thérapeutique, les prothèses rétiniennes, développées depuis une dizaine d’années, permettent à certaines personnes aveugles de percevoir des signaux lumineux, mais l’image restituée est encore loin d’être précise.

Également publié dans Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Un inconscient sous influence consciente

Dans une étude publiée dans la nouvelle revue scientifique internationale Neuroscience of Consciousness, Benjamin Rohaut, chercheur Inserm et Lionel Naccache, responsable de l’équipe « Picnic lab : Physiological Investigation of Clinically Normal and Impaired Cognition » (tous deux cliniciens rattachés au département de neurologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP) apportent la preuve que le traitement sémantique inconscient d’un mot existe, mais qu’il est soumis à des influences conscientes très fortes.
Un travail réalisé en collaboration avec leurs collègues de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière – AP-HP/CNRS/Inserm/UPMC et du Laboratoire de psychologie cognitive (CNRS/AMU.

Également publié dans Communiqués/Dossiers | Mots-clefs : | Commentaires fermés

Un cerveau virtuel pour décrypter l’épilepsie

Des chercheurs du CNRS, de l’Inserm, d’Aix-Marseille Université et de l’AP-HM viennent de créer pour la première fois un cerveau virtuel permettant de reconstituer le cerveau d’une personne atteinte d’épilepsie. Ce travail permet de mieux comprendre le fonctionnement de la maladie mais aussi d’aider à préparer des gestes chirurgicaux par exemple. Ces résultats viennent d’être publiés en ligne sur le site de la revue Neuroimage.

Également publié dans Communiqués/Dossiers, Technologie pour la sante | Mots-clefs : | Commentaires fermés
fermer
fermer
RSS Youtube